Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Les i3m à Tahiti
  • Les i3m à Tahiti
  • : Bonjour, ce blog a pour mission de nous suivre "pas à pas" lors de notre aventure polynésienne... Je compte sur votre indulgence car je ne suis qu'une "blogueuse" débutante! D'avance merci. Isabelle
  • Contact

En Métropole

 

               émoticones 3D
 

A Tahiti

 

 

             émoticones 3D

Recherche

histoire vivante Scrapbooking digital

 

Mois Après Mois

29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 20:55

 

De 1901 jusqu’à sa mort le 8 mai 1903, Paul Gauguin va aux Marquises, à Atuona sur la côte sud d’Hiva-Oa ( après avoir vécu sur Tahiti lors d'un 1er séjour de 1891 à 1893  puis un second de 1895 à 1901). Il y vit avec une jeune compagne, Marie-Rose, construit sa maison sur pilotis « la maison du jouir » qui comportait un atelier de sculpture, une salle à manger, une cuisine et, à l’étage, une chambre et un grand atelier. Cette maison était remarquable par cinq panneaux sculptés et deux statues qui encadraient la porte. Il peint là une vingtaine de tableaux où les couleurs sont prépondérantes. Aux Marquises, son coté marginal s'accentue encore, il incite les indigènes à ne pas payer d'impôts et à ne pas envoyer leurs enfants à l'école qui ne leur enseigne que le mal. Procès, condamnation, rien n'y fait. Il inscrit sur sa maison "Te faruru" : ici on aime. Il meurt à 57 ans, en 1903, dans la pauvreté. Le musée d'Atuona regroupe de superbes reproductions de ses oeuvres, en voici quelques unes :

 

Musée gauguin

 

 musée Gauguin 2

 

Autre nom mythique lié aux marquises : Jacques Brel :

Un matin de novembre 1975, Askoy, le voilier de Brel entre dans la baie de Hiva Oa. La gendarmerie maritime se dirige vers lui et un quart d'heure plus tard revient demander à Marc Bastard, un professeur de maths à Sainte Anne d'accepter de rejoindre "le chanteur" sur son voilier pour lui donner des renseignements sur l'île. Brel voyage avec Madly et l'échange sympathique avec Marc Bastard va créer une amitié entre les personnages.Marc Bastard raconte:"Ils étaient partis huit mois plus tôt d' Anvers et arrivaient aux Marquises après plusieurs escales"Le surlendemain, Brel croisait Bastard et lui annonçait:" Finalement nous restons ici. Le pays est beau, les habitants agréables, et Dieu merci, ils ne me connaissent pas!". Il voulait redevenir un homme comme tout le monde , il avait été opéré d'un cancer, une partie du poumon droit lui avait été enlevée."Il me reste peu de temps" confia-t-il. Il avait choisi de s'installer à terre avec Madly, à flanc de colline au dessus d' Atuona. Il envisageait la mort à court terme avec une sérénité ironique...Il remplaça Askoy par un avion "Jojo" pour pouvoir circuler entre les îles. Il devait un dernier disque à la firme BARCLAY et le travaillait régulièrement. Il aimait beaucoup la cuisine et partait régulièrement à Tahiti faire des courses car les magasins de Atuona étaient peu pourvus. .Il était très généreux et avec Madly, organisait des goûters pour les petits élèves de l'école des soeurs. Comme les distractions étaient rares à Hiva Oa, ils entreprirent de monter un spectacle de variétés avec des danses à la mode, des sketches...à Hiva Oa, on en parle encore. Il convainquit le maire de faire construire une salle de projection et avec ses relations obtint des films. Il proposa aux habitants de Fatu Hiva, qui ne recevaient jamais de courrier: "envoyez vos lettres par la goélette, je vous parachuterai les réponses".La dernière rencontre de Marc Bastard avec Jacques Brel eut lieu deux mois avant la mort du chanteur. Assis sur sa terrasse, il lisait un ouvrage à côté de Madly. 
"C'est bien ton bouquin?
-"changer la mort" du professeur Schwartzenberg...tu vois, j'apprends à mourir!

Jacques Brel est décédé à Bobigny le 9 octobre 1978.

 

Espace Brel

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les i3m - dans Voyages
commenter cet article

commentaires