Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Les i3m à Tahiti
  • Les i3m à Tahiti
  • : Bonjour, ce blog a pour mission de nous suivre "pas à pas" lors de notre aventure polynésienne... Je compte sur votre indulgence car je ne suis qu'une "blogueuse" débutante! D'avance merci. Isabelle
  • Contact

En Métropole

 

               émoticones 3D
 

A Tahiti

 

 

             émoticones 3D

Recherche

histoire vivante Scrapbooking digital

 

Mois Après Mois

28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 08:42

Jeudi matin, réveil de bonne heure, petit déjeuner copieux à la pension: jus de fruits frais, charcuterie, fromage, fruits, gâteaux maison, pain, café, thé, chocolat... et ensuite départ en excursion à bord du bus. Une fois récupérés les autres membres du groupe dans leurs différentes pensions, nous voilà partis direction Orongo et Rano Kau. Avant tout, afin que vous vous imprégniez des différents sites, nous devons vous raconter un peu l'histoire de cette île mystérieuse:

 

 Rapa nui

Il y a 1.500 ans de cela, le chef Hotu Matua, conduisit son peuple jusqu’à la lointaine île de Rapa Nui. Ils appelèrent leur nouvelle résidence Te Pito O Te Henua souvent traduit par «le nombril (ou centre) du monde», mais qui peut aussi signifier «le bout du monde», ce qui décrit très bien la position de l’île sur les cartes. Rapa Nui ou Ile de Pâques est une petite île volcanique d’une superficie de près de 160 kilomètres carrés et dont le point le plus haut (Mont Terevaka) culmine à 510 mètres. D’après les recherches et la tradition orale, l’île aurait été couverte d’arbres, qui depuis auraient été coupés, possiblement pour aider à la construction et au transport de presque 900 moai (monuments de pierre).

 

Ile de Paques 2

 

 Rano kau

Au Sud-Ouest de l'île, l'imposant volcan Rano Kau (1,6 km de diamètre et 300 m de profondeur) marque le début du parc national d'Orongo. Le cratère est un entrelacs de terre tapissé d'ajoncs et d'eau luisante comme autant d'éclats de miroirs brisés. Sur les versants prospèrent bananiers, avocatiers et canne à sucre. A son sommet, à flanc de falaise, se trouve l'ancien village cérémoniel d'Orongo. C'est ici qu'avait lieu la compétition de l'homme-oiseau, le tangata manu.

 

 Orongo

Posté sur le sommet du volcan Rano Kau, le village cérémoniel d'Orongo compte une cinquantaine de maisons en basalte de forme elliptique. C'est ici qu'avait lieu la compétition de l'homme-oiseau (tangata manu) qui désignait pour un an le chef spirituel et politique de l'île aux côtés du roi. Ce personnage sacré est sculpté sur de nombreuses pierres gravées, corps d'homme recroquevillé et épais bec d'oiseau. D'autres figures représentent Make Make, le dieu suprême des Pascuans (sous la forme stylisée d'un visage aux yeux ronds, aux épais sourcils et barré d'un trait vertical en guise de nez).

  Cérémonie du Tangata Manu (Homme Oiseau)

Chaque année, les représentants des différentes tribus de l’île montaient au sommet du volcan RANO KAU pour célébrer dans le centre cérémonial d’ORONGO, l’élection du TANGATA MANU, «l’Homme Oiseau» sacré de Rapa Nui. Les tribus portaient leur représentant dans une procession et chaque candidat était accompagné d’un HOPU MANU, un homme qui était entraîné pour descendre la falaise et une fois en bas, traverser à la nage jusqu’à l’un des îlots, MOTU NUI, pour attendre l’arrivée de l’oiseau MANUTARA. Le premier HOPU MANU qui trouvait un œuf de MANUTARA criait le nom du chef qu’il représentait, et dès ce moment ce chef devenait le représentant du pouvoir du TANGATA MANU, et ce pendant un an. Ensuite, l’HOPU MANU devait de nouveau traverser à la nage avec l’œuf attaché sur son front, pour le remettre à l’un des prêtres qui seul avait le dernier mot pour confirmer l’authenticité de l’œuf, et ainsi, une fois approuvé, il procédait à la réalisation de l’importante cérémonie de passation du pouvoir au nouveau TANGATA MANU.

 

 Kao kao, iti, nui

En face du site Orongo, les trois îlots : si la dent du Motu Kao Kao ne se visite pas, il est aisé de se rendre, par mer calme, sur le Motu Iti et Motu Nui. Le Motu Nui, le plus éloigné, celui qui accueillait les compétiteurs du concours de « l’Homme-Oiseau », est percé de nombreuses petites grottes. Les candidats y attendaient l’arrivée des premiers oiseaux migrateurs. Plusieurs de ces cavités naturelles sont décorées de peintures et gravures dont celle du dieu Make Make, soit sous la forme d’un visage, soit sous celle de « l’Homme-Oiseau ». Pour se rendre sur le Motu Nui, les hopu manu nageaient le kilomètre les séparant de la côte sur de petits fagots de roseaux dans une mer parfois très forte et infestée de requins.

Nous avons été très impressionnés par le site, sa beauté végétale, ses pétroglyphes, l'immensité du cratère et la vue imprenable sur les trois îlots. Cette sortie nous ayant ouvert l'appétit, nous regagnons la pension de Maria pour le déjeuner.

 

Ile de Paques 3

 

  Nous reprenons (repus) la route en direction cette fois ci de Vinapu, ce site est surtout connu pour l'ajustement précis et fin des grands blocs de pierre composant l'ahu (Marae). Le norvégien Thor Heyerdahl fut très impressionné et émit l'hypothèse que les incas et les habitants de Rapa Nui furent en contact (même si la datation au carbone 14 révèle que les pierres sont bien plus anciennes que la civilisation Inca). Tout d'abord, l'ahu est magnifique et il témoigne d'une certaine excellence dans la taille des pierres. D'autre part, côté mer, une tête de moai est verticale, plantée dans la terre. Derrière l'ahu, les moai sont à terre et brisés, les pukao ont roulé un peu plus loin. Le centre cérémonial de Vinapu inclut un de plus grand ahu sur Rapa Nui. L'archéologue américain, William Mulloy a examiné le site en 1958 .Le mur en pierre fait face vers le lever du soleil au Solstice D'hiver. Selon la thèse de Jean Hervé Daude , Ahu Vinapu a été construit par l'Inca Tupac Yupanqui pendant son expédition au Pacifique dans 1465. Un Chullpas Sillustani aux Andes a été construit sous le règne de l'Inca Tupac Yupanqui dans la même façon que l'ahu Vinapu.

 

Ile de Paques 4

 Puis direction Puna Pau, au nord-ouest d'Hanga Roa, la capitale de l'île. La carrière de Puna Pau était le lieu où l'on taillait les pukao, ces chignons en forme de coiffe qui surmontent la tête des statues. Plusieurs d'entre eux, cylindres géants en pierre rouge, sont restés sur la colline.

 

Ile de Paques 5

 

Retour à bord du bus pour Akivi, qui est un ahu avec sept moai. L'ahu et ses moai ont été reconstitués en 1960 par l'archéologue américain William Mulloy et son collègue chilien, Gonzalo Figueroa García-Huidobro. Le travail de Mulloy sur le complexe Akivi-Vaiteka a été soutenu par la fondation Fulbright et par des subventions de l'université du Wyoming, l'Université du Chili et le fond international pour des monuments. Les sept moai font tous face à l'océan et au coucher du soleil pendant l'équinoxe de printemps à la différence des autres centres cérémoniaux. Selon la tradition, ils représentent les sept émissaires envoyés en reconnaissance par Hotu Matu'a, qui deviendra le premier roi de l'île.

 

Ile de Paques 6

 Quelles sensations bizarres que de se trouver face à ces monstres de pierres entourés de tellement de légendes et fascinations, pas de mots pour vous décrire ce que l'on ressent. Pour finir notre périple journalier, Christina notre guide nous conduira à Ana te pahu qui se trouve à quelques pas de l’ahu Akivi. Ce lavatube souterrain qui se termine dans l'océan, le plus vaste de l’île, servait de refuge à la population lors des razzias esclavagistes. Ce tunnel, formé par le durcissement d’une couche de basalte pendant l’écoulement d’une rivière de lave, est l’une des très nombreuses grottes de l’île. Plusieurs effondrements naturels se trouvent sur le parcours du tunnel, ils étaient utilisés comme jardins à l’abri du vent, afin d'y faire pousser des bananiers, taro, avocatiers, etc.

 

Ile de Paques 7

 Voilà pour une première journée bien chargée, des images pleins les yeux, une connaissance plus pointue d'une partie de l'île. Après un diner en compagnie de familles sympathiques, nous irons par la côte à Honga roa afin de voir les différents spectacles sur la scène du Tapati. En chemin nous profiterons du coucher de soleil sur les moai de Tahai et auront la chance de voir un mariage traditionnel organisé pour un couple de touristes.

 

Ile de Paques 8

 

Après avoir vu de beaux spectacle nous rentrerons tranquillement à la pension nous coucher pour une nuit bien méritée.

 

Ile de Paques 9

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les i3m - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

KStories 28/02/2011 14:15


Roh la la la la les pupilles en prennent plein la poire là :) Que de jolies choses, inoubliables, vous voyez !


Les i3m 05/03/2011 03:03



C'est vrai qu'on en est resté "baba"....Il n'y a pas que les enfants qui ont le droit d'être émerveillés...